Le Hohneck est un lieu très prisé par les randonneurs et les touristes. Ce sommet a tout pour vous séduire. C’est sans doute l’endroit qu’il ne faut pas manquer lors de vos prochaines vacances dans les Vosges. Notre article devrait certainement vous donner envie d’y aller !

Comment aller au Hohneck en voiture ?

Route D430 pour aller au Hohneck

 

Le Hohneck un sommet qui culmine à 1363 mètres d’altitude, mais on peut y accéder facilement lorsqu’il n’y a pas de neige. En effet, une petite route vous y mène directement.

Pour être précis depuis Gérardmer ou Colmar, suivez la direction du Col de la Schlucht. Prenez ensuite la direction de la route des crêtes (D430) en passant devant les Trois Fours. Au pied du Hohneck, empruntez la petite route qui monte au sommet en roulant très doucement, car vous pouvez croiser des camping-cars.

Un camping-car qui monte au parking du sommet du Hohneck

 

On sait bien que le fait d’indiquer « comment aller au Hohneck en voiture » peut faire polémique. Il y a en effet un débat sur la circulation des véhicules à moteur sur la route des crêtes. Cependant, tout le monde n’a pas la chance d’avoir une bonne santé pour y aller à pied.

3 idées de balade et randonnée au Hohneck

1 – Des Trois Fours au Hohneck

Le Hohneck vue depuis les Trois Fours

 

On a cité les Trois Fours au début de notre article. C’est sur votre route, il n’y a pas de détour à faire. Votre point de départ commence par la traversée d’une très belle hêtraie à 1200 mètres d’altitude. L’ascension est progressive, sans être trop difficile jusqu’aux falaises de Martinswand, arrêt photo oblige ! Cet endroit offre des points de vue magnifiques. Ensuite, ça monte un peu plus sérieusement, le Hohneck est tout droit devant vous ! On peut faire cette petite randonnée en toutes saisons, à pied, en raquette ou pourquoi pas en VTT.

VTT au Hohneck

 

Difficulté : **

2 – Le sentier des névés

randonnée au Hohneck par le sentier des névés

 

Les névés, s’il y en a, ce sera plutôt de décembre à avril. Ce sentier longe tout simplement la ligne de crêtes, en parallèle des falaises de plusieurs sommets tels que le Hohneck bien sûr, mais aussi le Kastelberg. Ce dernier sommet est fréquenté par les amateurs de snowkite. On y retrouve aussi le haut du domaine de la station de ski de La Bresse Hohneck. C’est aussi en empruntant le sentier des névés que l’on peut admirer trois superbes sommets :

  • – Le Rainkopf ;
  • – Le Rothenbachkopf ;
  • – Le batteriekopf.

Conseil important : ne quittez pas le sentier, car les névés peuvent se décrocher et provoquer des avalanches.

Difficulté : **

3 – Le sentier des roches

sentier des roches au départ de La Schlucht

 

On ne le présente plus ce sentier de randonnée pédestre ! Mais sachez tout de même qu’il vous mènera au sommet du Hohneck de deux manières différentes. Les amoureux de la montagne pourront suivre notre parcours du sentier des roches, qui vous fera découvrir des endroits magnifiques. Soyez prudents et n’emmenez pas les enfants surtout, ni vos animaux de compagnie. On vous prévient, l’ascension finale est très longue, mais une fois en haut, vous pourrez vous dire : je l’ai fait !

Difficulté : *****

S’asseoir dans l’herbe et admirer la vue tout simplement

sentier de balade au Hohneck

 

Même ceux qui n’aiment pas marcher apprécient cet endroit. Ils s’y rendent en été, s’allongent dans l’herbe et profitent du spectacle. Ce spectacle est composé de vue sur le Grand Ballon (le plus haut sommet des Vosges). Parfois, on peut apercevoir la chaîne des Alpes, de la Suisse au Mont-Blanc. Et ce calme, cet air frais (attention, ça souffle souvent), nous transportent dans un état de zénitude absolue. C’est comme si le temps était suspendu. Respirez, c’est ça le Hohneck ! En revanche, dès que l’hiver arrive, lorsqu’il y a des tempêtes de neige, que le givre recouvre le peu de résineux qu’il y a, alors on comprend que ce sommet vosgien n’est pas une petite colline !

Pour finir, Le Hohneck est un sommet incontournable des Vosges, mais on n’y va jamais par mauvais temps ! On ne laisse pas ses déchets sur les sentiers, et on reste sur les sentiers.

  • Temps de lecture :5 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :23 mai 2024