Ce n’est un secret pour personne, cet hiver 2022/2023 n’a pas été très enneigé dans les Vosges. Les professionnels de l’or blanc ont dû faire avec ce qu’ils avaient, c’est-à-dire pas grand-chose. En effet, l’enneigement de cet hiver est un des plus bas enregistrés ces dernières années. Cependant, on constate que les vacanciers sont venus nombreux, avec le retour salvateur des touristes étrangers.

Un bilan touristique pas si mal que ça !

On aurait pu se dire que sans neige, il n’y aurait pas de touriste dans les Vosges, eh bien détrompez-vous ! La crise, l’inflation et l’actualité économique avec la réforme des retraites, n’auront pas découragé les amateurs de sports d’hiver. Ils sont venus pour les vacances de Noël, à Nouvel An et en février, ils ont skié, ils ont fait des balades à raquettes, se sont promenés et ont consommé plus que d’habitude. Le bilan touristique de cet hiver n’est finalement pas si mauvais que l’on pourrait le penser. Les stations de ski ont fait un travail remarquable pour proposer un maximum de pistes. L’indice de skiabilité fut de 4/10 selon Nordic France.

Un sommet de montagne dans les Vosges avec des randonneurs en raquettes
Les chaumes ont été très fréquentées cet hiver, grâce aux belles journées ensoleillées, plus qu’à la neige.

Avec un taux de remplissage de 82 %, on peut tout de même se réjouir de cet hiver doux

La fréquentation du massif des Vosges est toujours aussi populaire. Certes, toutes les stations de ski alpin n’ont pu ouvrir en continu cet hiver, en revanche, les plus grandes comme La Bresse Hohneck et Gérardmer, ont connu deux semaines de fortes affluences au milieu des vacances de février. Certaines images sur internet attestent de cette fréquentation toujours aussi impressionnante pour des stations vosgiennes (pas celle-ci).

piste de ski avec un faible enneigement par une belle journée ensoleillée

Si le taux de remplissage est finalement plutôt bon malgré le manque de neige et l’inflation, les vacanciers ont trouvé sans problème comment s’occuper. Il faut bien avouer que l’on peut faire énormément de balades dans les Vosges ! Ce sont donc les randonnées en raquettes qui ont eu du succès, comme déjà l’hiver dernier. C’est grâce à la tempête Gérard de mi-janvier, que l’on aura eu un peu de neige, rien pendant les vacances de février, mais un beau soleil !

Les cours de ski de l’ESF en forte hausse

Il en faut peu pour être heureux, vous connaissez la chanson !

S’il y a eu peu de neige dans les Vosges cet hiver, il y a eu beaucoup d’enfants sur les pistes écoles. En effet, les réservations de cours de ski auprès de l’ESF ont connu un succès fou cette année. La preuve en est avec la déclaration d’Eric Flieller, directeur de l’ESF de la Bresse, au micro de France 3 :

Ce sera un record avec 1.800 personnes par jour qui vont suivre des cours de ski avec des horaires étalés de 6h30 à 21h30.

Et force est de constater que le faible enneigement n’aura pas empêché la présence de plusieurs milliers de skieurs débutant ou confirmés à dévaler les pistes tout l’hiver. Les familles étaient heureuses de voir leurs enfants apprendre à skier pour la première fois. En revanche, nombreux ont été déçus de ne pas pouvoir skier sur de la belle poudreuse et de devoir se contenter de quelques pistes ouvertes. Cela dit, le massif des Vosges n’a pas été le seul concerné par un faible enneigement cet hiver. Est-ce que l’herbe est plus verte ailleurs ? Sur le coup, pareil, mais pas au sens figuré !

On termine en ayant une pensée envers les petites stations qui ont connu un hiver que l’on peut qualifier de catastrophique pour elles. La douceur et l’anticyclone sont les deux responsables. Vivement l’hiver prochain, un vrai si possible !

  • Temps de lecture :4 min de lecture
  • Dernière modification de la publication :12 mars 2023