faire du canyoning

Le canyoning a de plus en plus de succès auprès des amateurs d’activités sportives extrêmes. Entre l’exploration des petits torrents de montagnes, des cascades et les différents sauts, l’adrénaline et les sensations fortes ne manquent pas. Si vous envisagez de vous mettre au canyoning, voici comment vous y prendre.

Choisir le parcours adapté à votre niveau

La France dispose de nombreuses régions montagneuses adaptées au canyoning. Cependant, les niveaux de difficultés des parcours diffèrent et certains demandent un haut niveau de pratique et de technique. On en distingue avec des cascades de plus de 100 mètres ou qui imposent de longues heures de marche avant d’approcher le canyon. Il y a également des parcours plus simples qui peuvent convenir aux débutants et aux enfants et qui sont à proximité de la route. Ainsi, il est important de savoir choisir le parcours adapté selon votre niveau.

Vérifier les conditions météorologiques et bien s’équiper

Pratiquer du canyoning nécessite de s’équiper en conséquence. Vous pouvez louer du matériel de canyoning chez Couleur Canyon, afin de disposer du matériel obligatoire. On distingue entre autres :

  • Une combinaison en néoprène pour un meilleur confort thermique et pour se protéger des abrasions au cours des descentes de toboggans,
  • Un harnais avec culotte afin de protéger la combinaison,
  • Un casque de préférence avec des ouvertures pour faciliter l’évacuation de l’eau,
  • Des cordes et mousquetons,
  • Des chaussures montantes dotées de semelles adhérentes pour vous aider dans vos déplacements dans l’eau,
  • Un baudrier conçu pour canyon,
  • Une trousse de premiers secours.

Par ailleurs, le canyonisme étant une activité qui se pratique en montagne, se renseigner sur la météo est nécessaire pour ne pas prendre de risques inutiles. Les fortes pluies augmentent le débit de l’eau ainsi que les risques de glissades ou de chutes de pierres. De plus, certains canyons sont accessibles uniquement durant des saisons particulières (printemps, été ou automne).

conseils canyoning

Se faire accompagner par un guide reconnu

Quels que soient votre niveau et votre expérience, il n’est pas conseillé d’aller faire du canyoning tout seul. Il faut nécessairement vous faire accompagner par un guide certifié. Il s’agit en effet d’une activité engagée, autrement dit, il n’est souvent pas possible de renoncer et d’arrêter en chemin. Pour de nombreux canyons, le seul chemin de sortie est la fin même de ces derniers.

Ainsi, non seulement tenir compte de votre niveau est indispensable, mais vous faire accompagner est également obligatoire. Même s’il existe beaucoup de descentes de canyon qui sont désormais balisées en France, cette activité sportive demeure relativement risquée.

Veiller à bien s’alimenter et s’hydrater avant de commencer un parcours

Le canyoning vous demandera beaucoup d’efforts physiques. Vous devez donc commencer les parcours en étant au meilleur de votre forme. Vous pouvez notamment emmener des barres nutritives. Pensez également à emporter des fruits secs et des bouteilles d’eau avec vous. Les barres nutritives et les fruits secs sont en effet des sources précieuses d’énergie qui vous seront utiles pendant la descente. Quant aux bouteilles d’eau, elles vous permettront de vous réhydrater durant le parcours.

Ainsi, pour pratiquer du canyoning dans les meilleures conditions, vous devrez tenir compte de votre forme physique pour choisir les parcours. Il est également crucial de vous faire accompagner par un guide sans oublier de vous vêtir et de vous équiper convenablement.